MOSQUEE BILAL
Il reste pour salat

N'oubliez pas le dars de ce soir entre salat Al-Maghrib et salat Al-Isha Cliquez ici pour plus d'info

C'est l'heure de la prière de :

Mohamed (saw)


Enseignements de l'islam
à travers
la vie du dernier prophète Mohamed (s),
Prophète de la misérecorde.


Louange à Allah qui nous a créés dans la forme la plus parfaite et qui nous a donné la raison afin que nous percevions Ses bienfaits. Que les prières d’Allah, Son salut et Ses bénédictions soient sur notre prophète (s), sur sa famille et sur ses compagnons.
Allah dit dans sourate 2 (la vache), verset 195 « ... faites le bien. Car Allah aime les bienfaisants.»
« وَأَحۡسِنُوٓاْ‌ۛ إِنَّ ٱللَّهَ يُحِبُّ ٱلۡمُحۡسِنِينَ ».
Il dit dans sourate Fasulat/Sadjda, verset 33,34 « La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux. (34) Mais (ce privilège) n’est donné qu’à ceux qui endurent et il n’est donné qu’au possesseur d’une grâce infinie. (35) »
وَلَا تَسۡتَوِى ٱلۡحَسَنَةُ وَلَا ٱلسَّيِّئَةُ‌ۚ ٱدۡفَعۡ بِٱلَّتِى هِىَ أَحۡسَنُ فَإِذَا ٱلَّذِى بَيۡنَكَ وَبَيۡنَهُ ۥ عَدَٲوَةٌ۬ كَأَنَّهُ ۥ وَلِىٌّ حَمِيمٌ۬ (٣٤) وَمَا يُلَقَّٮٰهَآ إِلَّا ٱلَّذِينَ صَبَرُواْ وَمَا يُلَقَّٮٰهَآ إِلَّا ذُو حَظٍّ عَظِيمٍ۬ (٣٥)
L’islam nous conseille donc de repousser le mal par le bien. Si notre réaction vis-à-vis de celui qui nous cause du tort est convenable et bonne, celui-ci pourrait être affecté par ce bon comportement et devenir ainsi un ami chaleureux. Ibn Abas (R), l’un des meilleur exégètes du coran, dit que dans ce verset Allah a recommandé aux croyants la patience lors de la colère, la mansuétude envers l’ignorant et le pardon lorsqu’on subit le mal. Celui qui fait ainsi, Allah le préservera du diable et lui rendra son ennemi un ami chaleureux. Telle est la promesse d’Allah.
L’islam et notre très cher prophète nous recommandent de vivre sans haine, ni racisme, ni tribalisme. Ils nous apprennent à vivre dans tous les pays du monde entier, une vie tranquille en toute sécurité, où chacun doit donner ses droits à autrui, les respecter et faire attention à leurs biens et à leurs honneurs. Dans l’islam une grande importance est accordée à la vie. Notre prophète (s) a dit que celui qui tue une personne injustement, c’est comme s’il a tué tout le monde, et celui qui fait don de vie à une personne c’est comme s’il a donné la vie à tout le monde. Dans un autre hadith, le prophète (s) indique que les premiers actes qui seront jugés devant Allah sont les « délits de sang ». Ceci qui montre la valeur et le caractère sacré du sang. Tuer sans raison valable est un grand péché. Il est autant plus grave s’il engendre beaucoup de maux. La haine est une ébullition diabolique dans le cœur. Quand elle atteint son extrême, elle répond le sang et engendre des crimes. Pour la combattre, la solution est la « purification des cœurs ».
L’islam et notre très cher prophète nous recommandent de vivre sans haine, ni racisme, ni tribalisme. Ils nous apprennent à vivre dans tous les pays du monde entier, une vie tranquille en toute sécurité, où chacun doit donner ses droits à autrui, les respecter et faire attention à leurs biens et à leurs honneurs. Dans l’islam une grande importance est accordée à la vie. Notre prophète (s) a dit que celui qui tue une personne injustement, c’est comme s’il a tué tout le monde, et celui qui fait don de vie à une personne c’est comme s’il a donné la vie à tout le monde. Dans un autre hadith, le prophète (s) indique que les premiers actes qui seront jugés devant Allah sont les « délits de sang ». Ceci qui montre la valeur et le caractère sacré du sang. Tuer sans raison valable est un grand péché. Il est autant plus grave s’il engendre beaucoup de maux. La haine est une ébullition diabolique dans le cœur. Quand elle atteint son extrême, elle répond le sang et engendre des crimes. Pour la combattre, la solution est la « purification des cœurs ».
Notre prophète (s) nous incite à nous comporter avec miséricorde envers toutes les créatures ; envers les humains qu’ils soient croyants ou pas, mais également envers les animaux, qu’ils soient domestiques ou pas, en les abreuvant et les nourrissant, tout en évitant de les maltraiter. Il (s) a interdit à ses compagnons de faire du mal aux femmes, aux enfants, aux vieillards, aux invalides. Il leur a même interdit de bruler la végétation. Il nous ordonne à vivre en tant que personnes vertueuses, où le riche aide le pauvre, et le fort ou le grand ait pitié du faible et du petit.
Le prophète de l’islam est le prophète de la miséricorde pour tout le monde, humains et génies, croyants et non croyants. Celui qui accepte son message et cette miséricorde aura le succès ici-bas et dans l’au-delà. Qadhi Ayad disait que personne ne peut égaler le prophète dans la générosité, la tolérance et le bien. Omar (2ième khalife de l’islam) a dit un jour au prophète : Oh prophète d’Allah, Nohé a dit à Allah, ne laisse sur terre aucun infidèle, alors que toi, ton peuple t’a fait du mal, t’a blessé, saigné, cassé tes dents, mais tu n’as invoqué Allah pour eux que pour du bien ». Le prophète faisait ces invocations pour son peuple : « Oh Allah, pardonne à mon peuple car il agit par ignorance. ». Abul-Qadhi (un savon musulman) a dit que cette parole ne peut sortir que de la bouche d’un vertueux doté d’une grande générosité et d’un esprit généreux ».
Après avoir reçu les premiers mots de la révélation, le prophète (s) courut voir sa femme Khadija en s'exclamant: « Couvre-moi ! Couvre-moi ». Après lui avoir raconté ce qui venait de lui arriver, il lui dit « Je crains qu’un mal ne m’atteigne ». Elle répondit alors « Jamais, par Dieu. Dieu ne te voudra jamais de mal. Tu as de bonnes relations avec ta famille, tu aides le pauvre et le nécessiteux, tu accueilles tes invites généreusement et tu assistes les malheureux qui le méritent. »
Le jour de la conquête de Mecque, sa ville natale, il y est rentré tête baissée, signe d’humilité et modestie. Il a dit aux Qurayshites, habitants de la Mecque : «Ô gens de Quraysh ! Que pensez-vous que je ferai de vous ?» Ils lui répondirent : «Nous pensons que tu nous pardonneras, tu es un frère, plein de bonté et de miséricorde. Tu es aussi le fils d'un frère qui avait de la bonté et de la miséricorde». Sur quoi, le Prophète (s) leur dit : «Je vous dis ce que le prophète Joseph (as) a dit à ses frères : En ce jour, nul reproche vous sera fait. Puisse Allah vous pardonne. Vous pouvez aller, vous êtes libres !».
Un jour un non-musulman est rentré à la mosquée du prophète (s) et y a uriné. Les compagnons ont voulu aussitôt le punir, mais le prophète (s) les a empêchés de le faire. Il leur a ordonné de le laisser finir d’uriner sinon cela pourrait lui faire mal ou qu’il salisse encore plus la mosquée. Une fois il a terminé, le prophète (s) a juste demandé aux compagnons de nettoyer la mosquée en jetant de l’eau sur les urines.
Le prophète a dit un jour à ses fidèles qu’ils ne seraient de vrais croyants que lorsqu’ils auront de la miséricorde. Un des fidèles lui a dit qu’ils en ont tous ! Le prophète (s) lui a alors dit qu’il ne s’agit pas d’avoir de la miséricorde envers son ami ou compagnons, mais il s’agit de la miséricorde universelle, envers tout le monde. Il (s) a dit dans le serment d’adieu « Toute l’humanité descend d’Adam et Ève. Un Arabe n’est point supérieur à un non-Arabe, et un non-Arabe n’est point supérieur à un Arabe; et les Blancs ne sont point supérieurs aux Noirs, de même que les Noirs ne sont point supérieurs aux Blancs. Aucune personne n’est supérieure à une autre, si ce n’est en piété et en bonnes actions ... ».
L’islam avec tout ce qu’il englobe n’est que justice, paix, miséricorde et succès. Il met l’intérêt de l’humain en premier, avant les intérêts économiques, et financiers et à plus forte raison les intérêts politiques. L’humain avant tout. Allah a honoré l’Homme et l’a préféré sur beaucoup de créatures. Malheureusement, dans la société moderne d’aujourd’hui, puisque c’est les intérêts économiques, personnels et politiques qui priment sur la valeur humaine, beaucoup de gens, particulièrement les veuves et les orphelins ont perdu le sourire de la vie. Beaucoup de personnes meurent de faim, de soif et de froid, alors qu’avec un seul engin de guerre on peut ouvrir, dans certains pays, des écoles, des hôpitaux, des pharmacies et soigner les gents gratuitement. Nos pieux prédécesseurs avaient le souci des autres dans leurs cœurs, à l’exemple de Ouaes El-Qarni (r), qui donnait chaque soir le surplus de nourriture et de vêtement dont il disposait et disait « Oh Allah, s’il y a quelque part dans le monde quelqu’un qui meurt de faim ou de froid ne me tient pas en rigueur.
Allah dit dans sourate 49, verset 13, « Ô hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur. (13) ». ـٰٓأَيُّہَا ٱلنَّاسُ إِنَّا خَلَقۡنَـٰكُم مِّن ذَكَرٍ۬ وَأُنثَىٰ وَجَعَلۡنَـٰكُمۡ شُعُوبً۬ا وَقَبَآٮِٕلَ لِتَعَارَفُوٓاْ‌ۚ إِنَّ أَڪۡرَمَكُمۡ عِندَ ٱللَّهِ أَتۡقَٮٰكُمۡ‌ۚ إِنَّ ٱللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ۬
Et dans sourate 30, les romains, verset 22, Il dit « Et parmi Ses signes la création des cieux et de la terre et la variété de vos idiomes et de vos couleurs. Il y a en cela des preuves pour les savants. (22) ».
وَمِنۡ ءَايَـٰتِهِۦ خَلۡقُ ٱلسَّمَـٰوَٲتِ وَٱلۡأَرۡضِ وَٱخۡتِلَـٰفُ أَلۡسِنَتِڪُمۡ وَأَلۡوَٲنِكُمۡ‌ۚ إِنَّ فِى ذَٲلِكَ لَأَيَـٰتٍ۬ لِّلۡعَـٰلِمِينَ
Notre religion à travers son prophète (s) incite à promouvoir le bien et à écarter le mal. Telles sont nos aspirations en tant que musulmans. Celui qui connait la valeur du prophète Mohamed (s) ne pourrait proférer de mauvaises paroles dur lui, ni faire une caricature de lui. S’il le fait alors c’est un ignorant qui ne connait pas la grandeur de cet homme.


La vie du dernier Prophète Mohamed (saw), écrite par Yusuf Islam (le chanteur anglais Cat Stevens, converti à l'islam en 1977)


Les prônes des vendredis (khotba de joumouaa), par son Imam Aboubakr



Pour ceux qui veulent aller plus loins